Quelles sont les actions possibles contre la calvitie ?

La perte de cheveux, ou calvitie est un phénomène naturel qui touche principalement les hommes, même si certaines femmes en sont également victimes. La chute des cheveux est aussi connue sous le nom d’alopécie androgénétique. Il s’agit d’une calvitie héréditaire causée par une hypersensibilité aux hormones mâles. Si la calvitie est inéluctable lorsqu’elle est d’origine héréditaire, sachez qu’il est possible de retarder la chute des cheveux grâce à des traitements efficaces. Quels sont-ils ? Comment préserver pendant plus longtemps votre chevelure ? On fait le point, dans la suite de cet article.

Pour lutter contre la calvitie, prenez soin de votre cuir chevelu

L’alopécie est héréditaire dans votre famille ? Dans ce cas, pour retarder le plus possible la chute des cheveux, il est vivement recommandé de prendre soin de votre cuir chevelu avant même de constater les premières pertes. Pour cela, plusieurs solutions peuvent être envisagées. Les massages tout d’abord, qui stimulent la circulation sanguine au niveau du cuir chevelu et améliorent la santé capillaire.

L’utilisation de shampoings doux et peu agressifs vous aidera également à retarder les premiers signes de l’alopécie. En revanche, sachez que les shampoings anti-chute ne constituent pas un remède à la calvitie. En effet, ils n’ont aucun effet sur la chute des cheveux.

Pour lutter contre l’alopécie, adoptez une alimentation appropriée

Le savez-vous ? En mangeant trop gras, vous accélérez le processus de la calvitie. De ce fait, les personnes sujettes à l’alopécie androgénétique doivent veiller à adopter une alimentation équilibrée. Les nutriments comme le cuivre, le fer, le zinc et le silicium, ainsi que certaines vitamines sont vivement recommandées pour lutter contre la chute des cheveux. La prise d’un complément alimentaire approprié permet d’enrichir votre alimentation et donc de retarder les premiers signes de la calvitie.

Les traitements médicamenteux : efficaces pour lutter contre la calvitie ?

Un traitement calvitie à base de médicaments peut être envisagé, à condition que le problème de chute de cheveux soit pris suffisamment tôt. Les lotions capillaires contenant du minoxidil sont généralement prescrites aux personnes souffrant d’alopécie androgénétique. Elles permettent de booster la croissance des cheveux et de retarder la chute. Une autre molécule peut être envisagée : le finastéride. Ce traitement contre la calvitie diminue la sensibilité aux hormones mâles et ralentit la perte des cheveux.

L’arrêt du tabac, indispensable pour limiter la chute des cheveux

Le savez-vous ? La consommation de tabac a pour effet d’accélérer la chute des cheveux en les fragilisant. Cette substance intervient dans le processus de croissance des cheveux, en empêchant la bonne assimilation des vitamines, des oligo-éléments, ainsi que de certains acides aminés. Les fibres capillaires absorbent également la nicotine, ce qui a pour effet de les abîmer.

Précisons également que la fumée de cigarette possède un effet similaire à celui de la chimiothérapie sur les cheveux. En effet, elle possède des effets néfastes et toxiques pour les cellules capillaires. En d’autres termes, si vous êtes susceptible de perdre vos cheveux dans un avenir plus ou moins proche, nous vous recommandons vivement d’arrêter le tabac.

La reconstruction capillaire : une méthode définitive pour retrouver une chevelure dense

La greffe capillaire est certainement la solution la plus durable et efficace contre la calvitie homme et femme. Plusieurs méthodes existent pour retrouver une chevelure dense, de façon naturelle :

  • La FUT, qui consiste à prélever une bandelette de peau à l’arrière du crâne pour y prélever des greffons. Grâce au procédé de la micro-incision, ceux-ci seront implantés au niveau des zones clairsemées du crâne. La FUT est recommandée à toutes les personnes souffrant d’une calvitie avancée.
  • La FUE est un procédé reposant sur le prélèvement des greffons au niveau des zones donneuses, directement sur le crâne du patient, grâce à un outil appelé “punch”. Comme pour la FUT, les greffons seront implantés là où le crâne se dégarnit. La FUE est la méthode conseillée pour les patients atteints d’une calvitie plus ou moins récente.