La pancolite, une maladie du colon

Définition et découverte de la pancolite :

La pancolite est une inflammation localisée dans les boyaux. Il peut être très compliqué dans le cas d’une ulcération généralisée. Cette inflammation s’étend du gros intestin jusqu’au colon. Elle est généralement caractérisée par des diarrhées saignantes, une douleur abdominale et des spasmes fréquents. La pancolite a été la première forme d’inflammation des boyaux découverte. Les suspicions anciennes en rapport avec des diarrhées chroniques ont été noté dans les rapports des scientifiques de l’antiquité (460 à 370 AV JC). Ces suspicions ont même été confirmé par Hippocrate.

Une proéminence de l’inflammation de l’intestin a été défini en 1772 par François Joseph Victor par une autre forme de choléra. Ceci a été démenti par John Brown en 1882 comme une théorie farfelue. Maintenant que les symptômes du choléra ont été définis, voici les symptômes de la Pancolite : Sensation d’exténuation, perte de poids anormale, douleurs et crampes d’estomac, douleurs de bas du ventre, fatigue subite, mouvements intestinaux incessants et bien sûr, la diarrhée saignante.

Symptômes de la maladie du colon

La pancolite est une inflammation entière du colon. La cause la plus fréquente est l’ulcération. Cette maladie est généralement causée par des infections microbiennes comme au Clostridium Difficile.  Les autres causes sont les désordres inflammatoires comme l’arthrite rhumatoïde.

L’ulcération du colon est une condition chronique qui affecte votre gros intestin et votre colon. Elle est généralement causée par des inflammations répétées ou la présence de liquide dans votre colon. Dans le cas de la pancolite, les inflammations ou les ulcères peuvent couvrir la surface entière du colon.

Voici donc d’autres types d’inflammation du colon :

  • Le proctosigmoïdite dans le cas ou le rectum et le colon ont des ulcères ou des inflammations.
  • La proctite dans le cas ou les inflammations atteignent juste le rectum.
  • L’ulcération distale du colon dans le cas ou les inflammations étirent votre rectum et déforment votre colon vers le côté gauche de votre corps.

Parce que le pancolite affecte la totalité de votre colon, ses symptômes peuvent être pire que les symptômes d’autres inflammations ou d’ulcérations du colon.

Si votre Pancolite s’empire, vous pouvez montrer d’autres symptômes sévères. Vous pouvez alors avoir des douleurs graves suivis de diarrhées saignantes, une fièvre subite non expliquée. Le pire c’est que quand il y a des diarrhées avec des pus.

Les enfants atteints de Pancolite peuvent ne pas grandir normalement. Emmenez votre enfant chez le médecin s’il présente un des symptômes ci-dessus.

Il y a aussi la pancolite ulcérative qui est une inflammation généralisée de l’intestin. Cependant, certains symptômes ne le confirment pas toujours. Douleurs, crampes et une urgente envie de déféquer peuvent résulter du gaz ou de l’empoisonnement. Dans ce cas, les symptômes vont se dissiper rapidement après un bref moment d’inconfort. Faites toujours attention! Si vous présentez certains de ces symptômes, allez vite consulter un médecin :

  • Sang et pus dans la diarrhée
  • Fièvre
  • Diarrhées sévères de plus de 2 jours sans changement même après prise d’anti-diarrhéiques.
  • Selles molles ou liquides pendant 24 heures
  • Douleurs sévères au rectum et au ventre

 Les causes de la Pancolite

Les origines de la pancolite et autres formes d’ulcération du colon sont encore floues en ce moment. Comme les autres inflammations de l’intestin, la pancolite peut être génétique. Une théorie est que dans les gènes, il y a des éléments qui peuvent causer la maladie de Crohn qui est un autre genre d’inflammation des boyaux.

Une fondation aux Etats Unis effectue des recherches pendant lesquelles la génétique peut causer l’ulcération et autres formes de maladies. Cette recherche inclut les études sur la réaction des gènes avec des bactéries et microbes.

D’autres scientifiques pensent que le système immunitaire peut aussi prendre accidentellement la flore intestinale pour cible. Ceci est dû à certains types de virus qui causent une défaillance du système immunitaire. Cela peut conduire à des dommages irréversibles du colon qui conduira même au cancer.

Votre environnement aussi peut jouer un rôle important. D’autres études suggèrent aussi que les repas trop gras peuvent être un des facteurs.

Traitement de la pancolite

  • Médicaments

Le traitement de la pancolite et autres formes d’ulcération du colon dépend de la gravité de chaque situation. Les traitements varient selon les causes et diverses circonstances aggravantes.

Les médecins prescrivent généralement des anti-inflammatoires. Ces médicaments qui aident à traiter des inflammations du colon sont les 5-ASAS ou aminosalicylate-5oral. Pour renforcer les effets de ces médicaments, vous devez aussi prendre des corticostéroïdes comme la prédnisolone en injection ou suppositoire.

Cependant, ces traitements ont des effets secondaires comme la nausée, l’augmentation de risque de diabète, ostéoporose, gain de poids et hyperactivité cardiaque.

Les immunosuppresseurs sont aussi préconisés dans le traitement des pancolites et des ulcérations coliques. Ils aident à éviter votre système immunitaire d’attaquer la flore intestinale et par la même occasion le colon. Ces médicaments sont l’azathioprine, l’adalimumab, le vedolizumab et le tofacitnib.

  • Chirurgie

Dans le cas de complications sévères, le chirurgien enlève une partie de votre colon par une opération appelée colectomie. Dans cette procédure, le chirurgien crée un nouveau chemin pour les excréments afin de quitter votre corps.

  • Changer de lifestyle

Les conseils suivants de changement de mode de vie peuvent réduire votre symptôme. Ils peuvent aussi vous assurer d’avoir assez de nutriments pour combattre la maladie.

Tenez un programme d’alimentation pour éviter les médicaments interdits

  • Mangez moins de produits laitiers
  • Réduisez votre consommation en fibres
  • Evitez les sodas et autres boissons gazeuses
  • Evitez de boire des produits contenant de la caféine
  • Buvez deux litres d’eau par jour
  • Prenez quotidiennement des compléments alimentaires multivitaminés

Maintenant, vous savez que la chirurgie est le seul recours en cas d’aggravation de l’ulcération du colon et de la pancolite. Plusieurs symptômes sont à ce jour non encore élucidés ce qui conduit à une divergence d’opinion des médecins et scientifiques.

Certains patients affirment avoir des symptômes récidivantes un long moment après leur rémission. Ces récidives sont encore plus grave et peuvent créer d’autres formes de cancer.

Pour éviter tout cela, mangez sainement tous les jours et adoptez un mode de vie sain. Faites 2 à trois fois par semaine de sport.

Posts created 3

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut