Allegro Fortissimo est une association de size acceptance.
Qu’est-ce que cela veut dire en termes de santé, de bien-être et de qualité de vie ?
Accepter son poids c’est vivre maintenant dans le corps que l’on a en refusant de se plier à la dictature du socialement correct.

Chacun doit avoir le choix de rester gros, d’arrêter de grossir ou d’essayer de maigrir.
Nous nous efforçons simplement d’être réalistes en tenant compte des résultas des différents traitements à long terme, loin des modes et des engouements pour telle ou telle méthode.
Nous souhaitons arrêter la spirale des prises de poids en nous interrogeant sur la validité de ces prises en charge souvent très lourdes, sur les réponses apportées mutilantes pour des résultats très aléatoires. Les statistiques le montrent, nous sommes de plus en plus gros , de plus en plus tôt .
Les pouvoirs publics s’alarment, les médecins font le plus souvent un constat d’impuissance
Vous trouverez ici un espace de neutralité compréhensive et bienveillante en ce qui concerne l’obligation de maigrir.

En effet nous nous heurtons à un problème complexe et difficilement soluble.
D’un côté on nous exhorte à maigrir pour ne pas abréger nos jours et de l’autre il est actuellement de notoriété publique que les régimes sont inefficaces et qu’ils font grossir.
Quant aux solutions chirurgicales elles devraient rester très exceptionnelles et ne s’adresser qu’à un très petit nombre de gros encadrés par un protocole très précis et rarement respecté ;
D’autre part nous n’avons pas suffisamment de recul pour ces techniques et nous sommes inquiets devant la « ruée » vers la solution de la dernière chance.
Nous nous interrogeons sur les conséquences des échecs possibles et nous restons attentifs et prudents.
L’obésité est une affection chronique et à ce titre le « traitement » doit être envisagé comme un accompagnement et non comme l’éradication d’une maladie.
Les complications associées peuvent exister mais elles peuvent être traitées ce qui permet de vivre sans être en état de mort imminente comme nous l’entendons sans cesse.
La médecine prend en charge les fragilités dans leur ensemble. Il n’y a aucune raison que les nôtres soient moins « tolérables » que d’autres. Nous devons en avoir conscience c’est en réunissant nos forces que nous pourrons arrêter cette maltraitance et relever la tête.

Nous sommes en plein accord avec le GROS (Groupe de Réflexion sur l’Obésité et le Surpoids) avec qui nous sommes partenaires. http://www.gros.org
Cette association est composée de spécialistes prenant en charge l’obésité qui s’interrogent sur l’inefficacité des traitements proposés. Ils veulent considérer l’humain atteint d’obésité et à ce titre ils nous écoutent et ils nous considèrent comme des interlocuteurs dignes d’intérêt.
Des rencontres communes à nos deux associations sont prévues. Nos objectifs sont identiques.
Nous vous invitons à aller sur ce site pour des réponses plus techniques aux questions que vous vous posez.
A Allegro nous prenons le parti de rester accessibles au plus grand nombre en gardant notre spécificité de groupe d’usagers.

Nous vous proposons de mettre en commun nos expériences par vos témoignages.
Nous interrogerons régulièrement des médecins spécialistes sur les sujets qui vous inquiètent, je pense en priorité à tout ce qui est dit sur la grossesse et l’obésité en essayant de faire le point.

Nous avons en projet une réunion avec certains membres du GROS pour répondre à vos questions.
Nous aborderons si vous le désirez les problèmes de santé liés au poids et leurs traitements mais nous prenons le parti de ne pas tenir compte des pertes de poids annoncées qui doivent s’examiner dans la durée. Nous n’envisagerons les résultats de ces prises en charge que sous l’angle du mieux-être à long terme.
Nous voulons considérer le surpoids comme une réalité et non pas comme une obligation à se conformer à des normes ce qui serait utopique.
Chacun ne peut pas peser le poids qu’il désire .
Le gros n’est pas le hors la loi des temps modernes .

Cette rubrique est la vôtre, n’hésitez pas à la faire vivre et à l’enrichir de vos apports.

Sylvie B